Translate / Traduire

jeudi 11 décembre 2014

Sway, le nouveau remède contre PowerPoint? Je l'ai testé pour vous!

Des articles ont commencé à circuler à l'effet que même Microsoft aurait compris que PowerPoint aurait fait son temps (P. ex. Power Point, c’est fini : ces nouveaux logiciels qui vont enfin vous permettre de faire des présentations efficaces sans vous arracher les cheveux). En effet, Microsoft a lancé une version bêta sur invitation pour son nouveau service Sway, une application web de présentation. 

L'application permet de créer un document de présentation qui comporte des images, du texte de la vidéo et des hyperliens. Votre produit fini pourra être visionné autant sur la plateforme Mac que PC, en plus d'être compatible avec les tablettes et les téléphones intelligents.

Je me suis amusée à mettre le contenu d'un petit guide PDF créé il y a un moment sur l'interface Sway. Voici mes premières constatations:

  • Interface assez intuitive qui permettra aux usagers d'être productifs assez rapidement.
  • Pour le moment, c'est en anglais seulement, mais c'est juste la version bêta. :-)
  • Vous avez un accès rapide à des suggestions d'éléments visuels grâce à des mots clés captés dans votre texte (par Bing). **Attention: cela vous demande quand même de vérifier les droits d'utilisation des images que vous télécharger.
  • Vous pouvez ajouter du contenu qui provient de votre compte Facebook.
  • Les types de structures, de styles et les palettes de couleurs sont un peu limités présentement mais on voit des aperçus intéressants.
  • Pour le moment, il manque grandement de flexibilité pour la personnalisation de la disposition de notre contenu.
C'est un outil intéressant, surtout qu'il nous donne la possibilité de partager facilement notre contenu (Facebook, Twitter, hyperlien ou code pour une page web). Il n'en demeure pas moins qu'il a ses limites et que vous devez absolument être connecté à Internet.

Mais, vous savez quoi? L'outil miracle pour faire vos présentations n'existe pas! Que vous utilisiez PowerPoint, Keynote, Prezi, Sway, SlideShare, Haiku Deck, etc. il n'y a qu'une solution pour assurer votre succès : planifier et structurer votre message avant d'ouvrir un outil de présentation!

Ci-dessous l'aperçu de mon essai, intégré à ma page de blogue à partir du code HTML de Sway.






Est-ce que ce type d'application en ligne vous intéresse?
Quels usages en feriez-vous?

J'attends vos commentaires. :-)

mardi 2 décembre 2014

5 conseils pour réussir votre conférence dans un salon d'affaires

J'ai visité à un salon réservé aux entrepreneurs et dirigeants de PME où plusieurs dizaines de conférences étaient présentées. La variété des sujets traités aura permis aux visiteurs d'obtenir beaucoup de valeur, en termes d'idées ou d'actions à poser pour améliorer le quotidien de leur entreprise.

J'ai assisté à plusieurs conférences, mais je dois avouer que très peu étaient vraiment efficaces. Je m'imagine déjà les gros yeux que certains pourraient me faire, alors laissez-moi vous expliquer pourquoi. :-)

Commençons par 2 questions essentielles:

  • Quelle est la raison # 1 pour laquelle on participe à un salon d'affaires comme exposant / conférencier?

Se faire connaître davantage et prospecter de nouveau client


  • Est-ce que vous faire dire que vous avez été bon conférencier garanti que vous obtiendrez de nouveaux clients?

NON!




Si vous désirez rentabiliser votre investissement lors de votre participation à un salon d'affaires comme exposant / conférencier, voici 5 conseils à mettre en application pour obtenir un meilleur retour sur investissement (le fameux ROI!).

1) Sélectionnez les 3 messages clés que vous désirez transmettre à votre auditoire

Pourquoi 3? Parce que c'est le nombre idéal d'éléments pour s'assurer que les gens retiennent de quoi vous avez parlé. C'est un peu un chiffre magique qui facilite la rétention d'information dans le cerveau humain, alors profitez-en!

Dans le cadre d'un salon d'affaires, pensez aux solutions que vous offrez à votre clientèle ou aux problèmes que vous réglez dans leur vie.



2) Trouvez des exemples concrets / études de cas qui viendront appuyer vos 3 messages clés

Une conférence dans un salon d'affaires doit absolument procurer de la valeur aux personnes dans votre auditoire: trucs d'affaires, astuces de mise en place du service X, comment améliorer la productivité dans un contexte Y, etc. Bien entendu, si vous voulez obtenir davantage de clients, vous devrez parler de vos produits et/ou services. Toutefois, faites-le à partir d'exemples concrets, d'études de cas de clients actuels, d'histoires vécues par vos clients. Cela rend le tout tellement plus concret, en plus de faire ressortir votre VALEUR, au lieu de votre liste de caractéristiques.


3) Informez-vous des caractéristiques des salles de conférence

Si vous n'avez aucune idée dans quel type d'environnement vous donnerez votre conférence, vous ferez des choix de visuels inappropriés! Lors de ma visite, plusieurs conférenciers avaient une police de caractères trop petite, un mauvais contraste arrière-plan/police de caractères, ou étaient coincés da

Taille de l'écran et de la salle: essentiels pour vous assurer d'avoir la bonne taille de police de caractères. 

Type d'éclairage: la luminosité aura une grande influence sur votre choix de couleurs. Par exemple, un éclairage avec des fluorescents dégage généralement assez de lumière pour donner un mauvais contraste, ou avoir un aspect "délavé", avec un fond foncé.

Présence d'une table pour votre portable et sa disposition (ou présence d'un moniteur): si vous n'êtes pas à l'aise avec la disposition, vous serez obligé de vous cantonner derrière une table ou un lutrin pour voir votre écran, ou encore de tourner le dos à votre auditoire pour voir l'écran. Ces deux situations ne sont pas l'idéal car vous couper une partie de la connexion avec votre public.


4) Évitez les listes à puces interminables et les animations dérangeantes!

Savez-vous quels sont les plus grands irritants pour les gens qui assistent à une conférence ou une présentation? Que le conférencier lise ses diapositives, que le texte soit trop petit et qu'il y ait des phrases complètes. (Voir les résultats 2013 de mon confrère Dave Paradi dans mon article de novembre 2013)

Donc, pour vous assurer des résultats à la hauteur de vos attentes, réduisez la quantité de texte à l'écran à sa plus simple expression. Quelques mots clés, des éléments visuels significatifs vous donneront de bien meilleurs résultats!


5) Investissez-vous dans du temps de pratique de qualité

Je suis toujours étonnée de voir que le temps de pratique est malheureusement l'élément le plus négligé chez la majorité des gens qui doivent présenter. Croyez-vous que les discours mémorables se sont préparés la veille de la prestation? Absolument pas! Steve Jobs passait plusieurs semaines à préparer le contenu de ses présentations et, quelques jours avant sa prestation, il était dans la salle à répéter et peaufiner le tout.

L'élément le plus important à garder en tête est: quel est l'enjeu de votre présentation?

À cet effet, je vous invite à lire l'étude de cas pour 3 minutes de présentation que j'avais écrit sur le sujet. C'est l'histoire vécue par mon fils et son ami, duo d'humoristes de la relève, qui devaient préparer une audition à un concours. Pour eux, l'enjeu était grand et ils y ont mis le temps! Pour ceux qui n'auraient pas le temps de lire l'article, leur prestation de 3 minutes a requis environ 8 à 10 h de préparation... ;-)


Si vous désirez de meilleurs résultats lors de votre prochaine conférence, gardez ces 5 conseils précieusement et mettez-les en pratique!

Et si vous avez besoin d'aide pour y arriver, contactez-moi. Vous passerez à un nouveau niveau de succès, garanti !

vendredi 7 novembre 2014

Utiliser PowerPoint sur iPhone, iPad et appareils Androïd: application Microsoft Office sur mobiles maintenant gratuite

Un des articles hyper-populaires sur Présentations efficaces est celui traitant des solutions pour présenter votre fichier PowerPoint sur des tablettes. En 2013, il était question de 7 solutions pour y arriver. En avril 2014, une mise à jour de l'article a été requise pour faire la liste de 9 solutions pour présenter votre fichier PowerPoint sur les tablettes iPad, Androïd et Surface.

Puisqu'on n'arrête pas l'évolution, Microsoft a annoncé lundi dernier qu'elle rendait Office disponible gratuitement sur iPhone, iPad et Androïd. C'est donc une modification à la solution # 9 de mon dernier article sur le sujet (Utiliser l’application Microsoft Office pour iPad.) car l'abonnement à Office 365 n'est plus requis pour pouvoir créer et éditer des fichiers.

Vous êtes un utilisateur de iPhone et iPad

Il suffit de visiter ce lien dès maintenant pour accéder aux nouvelles applications: https://itunes.apple.com/us/app/microsoft-office-mobile/id541164041?mt=8


Vous êtes un utilisateur de tablette Androïd

L'application n'est pas encore lancée officiellement, mais vous pouvez participer à une version pré-lancement (preview) si votre appareil répond à deux critères:

  • Tablette Androïd qui fonctionne avec le système d'exploitation Kitkat
  • La taille de votre écran est de 7 à 10.1 pouces (17,8 à 25,6 cm) 
Vous avez le goût d'essayer? Rendez-vous ici: http://www.instant.ly/s/w7taW/nav?sessionId=aGdAGhBM8UBYCrU1ydq4rAp1#p/186a0

Si vous en faites l'essai, je vous invite à venir partager vos commentaires avec les lecteurs du blogue. :-)

Source initiale d'information pour cette nouvelle (merci à mon confrère Tony Ramos pour la trouvaille!): http://time.com/3560908/microsoft-office-word-excel-free-app/


Et une 10e solution multiplateformes

J'ai déjà traité des multiples choix de licences concernant Office 2013 et Office 365 et en revoyant l'article, je crois qu'il est maintenant temps d'ajouter une solution #10 pour utiliser PowerPoint sur différentes plateformes: Office Online. Avec ces versions en ligne, vous pouvez travailler sur n'importe quel type d'appareil puisque les applications sont sur le web. Le seul pré-requis: avoir un compte Microsoft afin que les fichiers soient sauvegardés sur One Drive, l'espace de stockage dans le nuage de Microsoft.

Vous avez d'autres solutions à proposer ou à partager avec nous? Merci de commenter ci-dessous.


vendredi 31 octobre 2014

TEDxQuébec 2014 : Renaissance au carré et authenticité

Mardi dernier, après plusieurs mois de travail, j’ai eu le plaisir d’accompagner les conférenciers et toute l’équipe de bénévoles lors de l’événement TEDxQuébec. Quel bel après-midi nous avons vécu! C’est autour du thème Renaissance au carré que les conférenciers ont eu à nous partager leur idée. Voici un petit résumé de ce à quoi les participants au TEDxQuébec ont eu droit comme dose d'inspiration. Afin d’en apprendre davantage sur chacun de ces êtres d’exception, des liens vers leurs profils de réseaux sociaux et/ou sites web sont donnés avec chaque résumé.


Jacques Blanchet : L’art au service de la gestion

Artiste et homme d’affaires, Jacques nous a parlé de son parcours artistique et de comment les projets artistiques peuvent devenir des solutions à des problèmes en entreprise. Définitivement une idée originale pour créer de l’engagement et aider les employés à redécouvrir leur milieu de travail! Une renaissance en soi.

Bravo Jacques! Tu as su relever ton défi de respecter le temps alloué. ;-)



Stéphanie Deslauriers : La résilience se trouve dans les livres
Psychoéducatrice, auteure, blogueuse et animatrice, Stéphanie nous a partagé son histoire avec les mots. Ces mots qui font rêver, et ceux qui font souffrir. Ces mots qui nous permettent de nous évader, de nous redécouvrir… de renaître!

Bravo Stéphanie d’avoir pratiqué la résilience lors des pépins technologiques! Ton attitude face à cet imprévu a donné encore plus de pouvoir à ton message.

Site Ensemble, maintenant: http://ensemblemaintenant.com/


Michel Nadeau : Théâtre – La résonance poétique

C’est son immense bagage comme metteur en scène, auteur, comédien et directeur artistique qui a permis à Michel de faire le rapprochement entre le théâtre… et les neurosciences! Chose certaine, il a su nous faire réaliser qu’il est temps de retourner profiter du théâtre, pour notre propre renaissance.

Bravo Michel pour ton aisance et ta prestance sur scène. Tu nous as donné le goût de retourner au théâtre!

Suivez Michel sur le site du théâtre Niveau Parking: http://www.theatreniveauparking.qc.ca/


Yan Muckle : Il y a trop d’histoires!

Récipiendaire de prix littéraires et journalistiques, et coach certifié, Yan a tout du gars ‘’branché’’ et à l’affût des dernières nouvelles. Son expérience hors du commun a tout pour nous surprendre: 100 jours coupé de TOUS médias! Mais son expérience nous a aussi fait beaucoup réfléchir sur la nécessité de couper le contact avec le surplus d'histoires que nous vivons pour rallumer notre créativité et nous brancher sur l'histoire la plus importante qui soit: la nôtre!

Bravo Yan d'avoir sauté à pieds joints dans tout le processus de réflexion, de structure et de création du message auquel je t'ai astreint. Je tiens également à saluer ta deuxième performance, venue beaucoup plus rapidement que tu l'aurais voulue! Continue d'utiliser ton atout le plus important pour un orateur: le pouvoir de la pause.

Vous pouvez suivre Yan sur son site web: http://www.yanmuckle.com/


Rino Lévesque: Une ÉCOLE pour révolutionner les écoles

Éducateur et directeur d'école, Rino a eu l'audace de réinventer l'expérience scolaire de milliers de jeunes en développant l'École communautaire entrepreneuriale consciente (ECEC). J'ose affirmer que cette "nouvelle école" est une solution à deux problématiques de notre société: le décrochage scolaire et le manque d'entrepreneurs.

Ma question qui tue:
Comment se fait-il qu'au Québec, seule la Commission scolaire Marguerite-Bourgeois ait des écoles ECEC? Ce modèle est utilisé au Nouveau-Brunswick et ailleurs dans le monde avec beaucoup de succès.

Bravo Rino pour cette passion contagieuse transmise à tout l'auditoire du TEDxQuébec! Ton projet est un pilier des succès futurs de notre société.

Pour suivre le projet ECEC: http://www.oiecec.org/fr/

Tina Karr: Le talon haut, objet de pouvoir ou de soumission?

Possédant un riche parcours professionnel en expression corporelle (danse, théâtre, mime, marionnette), Tina était certes la personne toute désignée pour nous faire réfléchir sur cet accessoire aux messages parfois controversés: le talon haut! Un outil de communication? Tout à fait, et plus qu'on peut le croire. :-)

Bravo Tina d'avoir su apprivoiser ton trac. Tu as parcouru un énorme chemin entre ton audition à TEDxQuébec et ta performance sur scène cette semaine. Tu dois en être très fière!

Pour suivre Tina, allez faire un tour sur son site: http://tinakarr.com/


Marc-André Lanciault: Quand une renaissance apporte la reconnaissance

Entrepreneur passionné, conférencier et blogueur, Marc-André nous a partagé son parcours inspirant du "fond du baril" vers la découverte de soi. Il faut beaucoup d'humilité pour partager de telles expériences, mais elles nous touchent et nous poussent, nous aussi, à choisir qui nous sommes vraiment pour être de meilleurs leaders dans nos champs d'expertise. 

Bravo Marc-André pour cette belle prestation inspirante! Comme tu le dis si bien "Be careful what you wish for..." ;-)

Voici le lien vers l'article de Marc-André sur son expérience TEDxQuébec (et site web): http://notrevie.ca/2014/10/31/mon-aventure-tedxquebec/


Jean-Sébastien Houle: Un Jour par jour

Musicien prolifique aux 1001 métiers, Jean-Sébastien nous a démontré qu'il suffit parfois d'un incident pour changer notre vision et se choisir. Misant le tout pour le tout, il nous a raconté son année 2013 où il s'était lancé le défi d'écrire "Une Toune par jour". Comme il nous le disait, certaines de ces chansons sont à oublier, d'autres sont merveilleuses, mais le plus important, c'est qu'il a choisi sa façon d'être heureux. :-)

Bravo Jean-Sébastien pour ton sens de l'humour qui a donné autant de puissance à ton message!

Pour vous imprégner des résultats de son projet: http://unetouneparjour.bandcamp.com/


Renaissance... à la 8!

Au terme de ce merveilleux après-midi des conférences TEDxQuébec, il était clair que le thème de la Renaissance reliait le parcours de nos 8 conférenciers. Mais il y a également un autre élément qui a rendu leur message aussi puissant: leur authenticité!

Je vous laisse avec une petite vidéo bien à propos de l'équipe de Nancy Duarte. Amusez-vous!




Pour en apprendre davantage sur la façon de soumettre votre idée au TEDxQuébec: Réussir sa proposition de conférence à TEDxQuébec

mercredi 22 octobre 2014

Quelle est la question la plus importante à vous poser avant une présentation? #presum14

La semaine dernière, j'ai eu l'immense plaisir de retrouver mes pairs à la conférence The Presentation Summit. Cela fait maintenant 10 ans que j'assiste à cette conférence, question de me perfectionner et d'être à l'affût des dernières recherches et tendances dans le monde des présentations visuelles efficaces. Et ces deux dernières années, j'y retrouve également plusieurs de mes collègues PowerPoint MVP.

Pendant près de quatre jours, des professionnels d'un peu partout dans le monde partagent leur savoir, leurs meilleures pratiques, ainsi que leurs meilleurs trucs technologiques. Au total, plus de 30 sessions différentes avec comme objectif commun d'améliorer l'efficacité et le succès des présentations.

Quelques exemples de sujets...

La simplicité du design, de l'intention et du message, par mon collègue Nolan Haims. Pour faire passer son message sur la simplicité des diapositives, il a comparé deux films: Star Wars et The Phantom Menace. Pour un résumé complet, je vous invite à lire l'article de Geetesh Bajaj sur son blogue Indezine.

De nos jours, nous sommes tous des présentateurs: l'importance de notre posture, notre engagement visuel et notre voix pour améliorer nos chances de succès lors de nos rencontres. Cette session était donnée par Jim Endicott, un confrère dont on apprend beaucoup à chacune de ses présences!

Le "Guru Session" de fin de soirée. Dirigée par mon collègue MVP Ric Bretschneider, cette session nous donne accès à quelques ingénieurs et développeurs de Microsoft qui répondent à plusieurs questions technologiques. Cette année, la magie du web nous a également permis de nous entretenir avec Garr Reynolds de Presentation Zen.


Garr Reynolds, en direct du Japon
Et ces exemples proviennent de la journée du lundi uniquement! Plusieurs autres sujets ont été traités par mes collègues Dave Paradi, Julie Terberg, Echo Swinford, Glen Millar, Doug Thomas et Ellen Finkelstein. Sans oublier ceux avec qui j'ai donné un coup de pouce au centre d'aide: Steve Rindsberg, Sandy Johnson, et John Wilson.

"Mais Chantal, quelle est LA question la plus importante à se poser avant une présentation?" Un peu de patience, nous y sommes presque ;-)

Deux autres sessions ont eu un impact pour moi. Celle de Mike Parkinson de GetMyGraphic, où il nous a partagé son histoire qui appuyait le message suivant: faire de meilleures présentations pour obtenir plus de succès et augmenter ses revenus en aidant les gens à solutionner leurs défis & problèmes. Pourquoi? Parce qu'il a réussi à garder mon ado de 15 ans accroché à ses paroles pendant TOUTE sa présentation. :-)


Mike Parkinson - GetMyGraphic.com
L'autre session est celle de Patti Sanchez de Duarte Design qui nous a parlé des diapositives qui deviennent des plateformes de communication stratégique. Le lien réfère d'ailleurs à leur livre Slidedocs, entièrement monté dans PowerPoint. J'ai beaucoup apprécié le discours de Patti puisqu'il rejoint ce que je fais pour des clients depuis un bon moment déjà: la conception de documents dans l'outil PowerPoint!

SCOOP: À venir sous peu: un modèle de calendrier!

Alors, quelle est LA question la plus importante à se poser avant une présentation?

Après plus de 30 sessions disponibles à cette conférence, il y avait un message rassembleur autour de cette fameuse question à se poser:


Quel est l'objectif/le message de ma présentation?

Si vous prenez davantage de temps pour y répondre, avant de vous lancer corps et âme dans votre outil de présentation (peu importe si vous utilisez PowerPoint, Keynote, Prezi ou autre!!), vous serez assuré d'avoir un message clair qui poussera votre auditoire à passer à l'action.

Besoin d'aide pour clarifier le message de vos présentations ou pour en apprendre davantage sur les outils de présentation? Contactez-moi et nous pourrons discuter comment augmenter votre impact et vos résultats.


mercredi 1 octobre 2014

Est-ce que votre modèle, le fameux "template" PowerPoint, en est vraiment un?

Je vous ai négligés depuis un mois... 

Disons que la vie nous réserve parfois quelques défis, un de ceux-là étant d'avoir à conduire notre bon vieux "toutou" à son dernier repos. Petit hommage à notre vieux poilu, Tobby. :-)

Je reviens maintenant à mon sujet du jour: les fameux modèles PowerPoint! Ces dernières semaines, j'ai eu à collaborer avec quelques clients qui éprouvaient des difficultés avec leur modèle de présentation corporatif. Finalement, leurs modèles n'en étaient pas vraiment.

Les 3 raisons principales de ces problèmes?


  • Le modèle consistait en une image insérée dans l'arrière-plan des diapositives
  • Aucune police de caractère n'avait été définie
  • Aucune palette de couleurs n'avait été définie


En effet, un modèle de présentation devrait être facile d'utilisation et rendre votre tâche de conception plus efficace... pas vous compliquer la vie!

3 solutions à ces problème

1) Vous devez déterminer quelle sera la police de caractère à être utilisée par défaut
Maîtrisez les masques de PowerPoint - par Chantal Bossé
PPT 2007, 2010 et 2013: Onglet Création / Galerie des Polices
L'image ci-dessus est un extrait de mon livre Maîtrisez les masques de PowerPoint.

2) Vous devez déterminer quelle palette de couleurs sera utilisée par défaut

Maîtrisez les masques de PowerPoint - par Chantal Bossé

PPT 2007, 2010 et 2013: Onglet Création / Galerie des Couleurs
L'image ci-dessus est un extrait de mon livre Maîtrisez les masques de PowerPoint.

3) Vous devez configurer le Masque des diapositives afin de déterminer quels sont les éléments graphiques standards, les couleurs d'arrière-plan et de polices, la taille des police, le positionnement des éléments, etc.

Maîtrisez les masques de PowerPoint - Par Chantal Bossé

Maîtrisez les masques de PowerPoint - Par Chantal Bossé
PPT 2007, 2010 et 2013: Onglet Affichage / Masque des diapositives
Les deux images ci-dessus sont des extraits de mon livre Maîtrisez les masques de PowerPoint.

Pourquoi ces détails sont importants?

Parce qu'un bon modèle vous permettra d'automatiser jusqu'à 90 % de vos tâches de mise en forme! 

Fini l'ajustement de la taille, de la position ou de la couleur de vos titres sur chacune de vos diapositives. Et comme on dit souvent ici au Québec, fini le "taponnage" (dans le sens d'avancer à tâtons...) pour s'assurer que les éléments sont disposés de façon uniforme dans vos présentations. Et de grâce, ne laissez pas votre graphiste vous convaincre de mettre une image statique dans l'arrière-plan! C'est la meilleure façon de perdre la flexibilité de positionnement de vos éléments sur votre diapositive. Exigez d'avoir chaque élément séparément.

Imaginez les économies de temps et d'argent avec un bon modèle!! Amusez-vous à explorer les menus mentionnés ci-dessus pour y arriver.

Si vous avez besoin d'un outil de référence, mon eBook Maîtrisez les masques de PowerPoint est disponible sur ma boutique en ligne. (Prix spécial d'automne à 17 $ CDN, environ 12 Euros).

Et si vous n'avez absolument pas le goût de le faire, contactez-moi et nous pourrons discuter de vos besoins. :-)

N'hésitez pas à partager vos commentaires et questions ci-dessous!

vendredi 1 août 2014

Les présentations financières sont bonnes ou mauvaises? Résultat du sondage 2014 de Dave Paradi

Mon confrère MVP Dave Paradi, de Think Outside The Slide, a voulu connaître l’opinion des gens qui assistent à des présentations financières : bonnes ou mauvaises? Pendant les mois de mai et juin 2014, 120 personnes ont rempli le sondage, la plupart étant des professionnels ou des dirigeants/membres de la direction en entreprise ou au gouvernement. Avec la permission de Dave, je vous partage un résumé des résultats en français. L’article original se trouve ici.


Les présentateurs en finance submergent l'auditoire de chiffres

À la question « qu’est-ce qui vous irrite des présentations financières? », Dave a donné une liste de dix éléments et leur a demandé de choisir leur « top trois ». Malgré cette contrainte, plusieurs n’ont pu résister à choisir plus de trois éléments (moyenne de 3,6 réponses pour les répondants).

Voici donc les 4 éléments choisis par une majorité des répondants.














Ces résultats n’ont pas été une grande surprise pour Dave, ni pour moi d’ailleurs. Malheureusement, nous voyons trop souvent des diapositives PowerPoint sur lesquelles les utilisateurs ont copié/collé des feuilles Excel entières.

Les présentateurs financiers sèment la confusion chez leur auditoire avec trop de détails

Suite à sa première question, Dave a donné une zone à développement pour permettre aux répondants d’ajouter des commentaires supplémentaires, ce que beaucoup ont fait. Trois thèmes sont ressortis des commentaires ajoutés.
  1. Le présentateur met de l’importance sur les détails des chiffres plutôt que leur signification, ou de pourquoi ils devraient être importants pour l’auditoire. Il semble que les présentateurs en finance croient que leur auditoire soit autant en amour avec les chiffres qu’ils le sont : FAUX! La plupart n’aiment pas les chiffres et veulent surtout savoir ce qu’ils veulent dire. 
  2. Le présentateur utilise des termes ou des acronymes que l’auditoire ne comprend pas. Ceci est vrai pour les domaines financiers ou techniques et cette pratique empêche l’auditoire de bien comprendre la présentation. On doit se mettre à la place de l’auditoire et éviter un langage qu’ils ne comprennent pas.
  3. C’est irritant d’avoir un présentateur qui ne fait que lire le texte et les chiffres sur ses diapositives. En fait, lire vos diapositives à l’auditoire est l’irritant #1 de ce qui irrite le plus les gens lors des présentations (Voir autre sondage)

Déroutantes et ennuyeuses: ce que les gens pensent des présentations financières

Dave a demandé aux répondants de son sondage de lui donner trois mots ou phrases qu’ils entendent le plus souvent dans leur organisation quand les gens discutent des présentations financières. Voic le nuage de mots créé à partir des résultats.



















Sans grande surprise, « boring/ennuyeux » et « confusing/déroutant » ressortent du lot. Lorsqu’un auditoire se sent dépassé par les chiffres et ne peut trouver qu’est-ce que cela est supposé vouloir dire, il n’écoute plus. D’autres mots du nuage comme la perte de temps et la trop grande quantité d’information viennent confirmer les sentiments de l’auditoire lorsqu’il est confus et ennuyé.

Les présentateurs financiers devraient mettre l'importance sur leur message et l'appuyer avec du visuel clair

C'est en gros ce que les répondants avaient à dire lorsqu'ils ont partagé leurs commentaires au sujet de ce que les présentateurs devraient faire. Vos chiffres doivent supporter votre "histoire/message" et il est primordial de comprendre vous-même ce que vous avez à communiquer. Les points saillants de votre analyse suffisent pour faire ressortir ce qui est important pour l'auditoire et il est primordial de commencer à utiliser davantage d'éléments visuels au lieu de tableaux remplis de chiffres!

Les 3 suggestions de Dave

  1. Arrêter de mettre de l’emphase sur les chiffres. À la place, mettre de l’avant le message que votre auditoire doit se souvenir lorsqu’il quittera.
  2. Donner un ou quelques aperçus de vos chiffres.
  3. Utiliser des éléments visuels plutôt que d’énormes tableaux de chiffres. Nul besoin d’être un graphiste. Vous avez déjà des outils disponibles dans Excel ou PowerPoint pour le faire.


Vous aimez ce que Dave fait au niveau des présentations financières et aimeriez en profiter en français? Faites-moi part de vos besoins et vos commentaires ci-dessous et je ferai les arrangements avec lui. J’attends de vos nouvelles! :-)